En magasin de producteurs, améliorer le fonctionnement du collectif

49.90 TTC

Les bonnes relations entre les producteurs associés du magasin sont le 1er facteur de réussite de ces projets collectifs. Apprenez à mieux les gérer !

Présentation


 Mis en place par les producteurs pour valoriser les produits de leurs fermes, les points de vente collectifs fermiers ne sont pas que des magasins.

 

Ce sont des organismes vivants dont la réussite durable dépend largement des relations avec les clients, bien sûr, mais aussi des relations humaines au sein du collectif.

 

À leur propos, je préfère l’expression collectif de travail plutôt que groupe car un groupe n’existe que quand il est réuni ; c’est le cas des producteurs associés, en réunion mensuelle, des vendeuses quand elles sont plusieurs et se réunissent, mais l’ensemble des acteurs du magasin ne forment pas un groupe à proprement parler ou rarement.

 

Pour être efficace et durable un collectif doit bâtir une structure solide et la mettre en mouvement.

 

Structure et dynamique sont les deux conditions de la réussite. La structure assure la solidité du point de vente, la dynamique le fait avancer.

 

La structure est juridique, économique, organisationnelle ; elle comprend le leadership du groupe, son nom, son objectif, ses règles, son organisation, sa culture.

 

La dynamique, c’est l’activité du collectif, son travail dans le magasin et autour, les relations humaines et leur régulation, l’entrée et la sortie des membres.

 

Le collectif est un corps vivant, donc un corps en perpétuel changement. Tout bouge tout le temps avec plus ou moins de bonheur et de réussite, et parfois ça grince !

 

Contrairement à ce qu’on croit trop souvent, bien s’entendre dans un collectif ne va pas de soi. En revanche, la mésentente, si fréquente, n’est pas une fatalité.

 

Faute d’avoir anticipé les difficultés relationnelles et pris des dispositions préventives, trop de collectifs se trouvent dépourvus quand survient la crise. Dommage !

Sommaire

 22 vidéos – 1h45 de formation

Module 1 : Répartir les responsabilités entre associés (4 vidéos)

  • Deux principes de base du PVC

  • Quelles fonctions d’intérêt général vis-à-vis de l’extérieur ?
  • Quelles fonctions d’utilité interne ?
  • Comment exercer et répartir ces fonctions ?

Module 2 : Réussir les réunions mensuelles (4 vidéos)

  • Vous avez dit groupe ?
  • A quoi sert la réunion mensuelle et comment ça se passe ?
  • Comment prendre une décision en groupe ?
  • Comment réussir une réunion mensuelle ?

Module 3 : Le leadership en PVC (4 vidéos)

  • Y-a-t-il un leader ?
  • Repérer le leader et apprécier son activité
  • Le leadership est une des composantes de l’autorité du groupe
  • Comment conciler leadership et gestion collégiale ?

Module 4 : Gérer et manager des salariés (3 vidéos)

  • Le patron est un manager
  • Contenir le pouvoir du salarié
  • Pratiquer l’entretien annuel

Module 5 : Réguler les tensions (3 vidéos)

  • Réguler les tensions : de quoi parle t-on ?
  • Réguler les tensions : que faire ?
  • Mettre en place un système de régulation

Module 6 : Accueil et départ d’un associé (4 vidéos)

  • Le nouvel associé, une chance pour le PVC !
  • Les 4 phases de l’inclusion
  • Place aux jeunes !
  • Conclusion

A qui s'adresse la formation ?

Public

  1. Agriculteurs qui commercialisent leurs produits dans un magasin de producteurs
  2. Conseillers et animateurs qui doivent accompagner la constitution et la vie des magasins de producteurs

Pré-requis

  • Aucun pré-requis n’est necessaire

Objectifs

  • Savoir quelles sont les responsabilités à assurer et comment les répartir entre associés
  • Savoir rendre les réunions mensuelles efficaces et agréables
  • Découvrir la notion de leader et savoir comment l’utiliser dans notre groupe
  • Savoir manager les salarié(e)s du magasin
  • Apprendre à réguler les tensions (inévitables)  entre les associés du groupe
  • Savoir gérer les phases d’accueil et de départ d’un associé

L'auteur

Yves LE GUAY, ingénieur en agricultureUn ingénieur en agriculture engagé !

Ingénieur en agriculture, Yves LE GUAY a exercé dans le monde agricole environ 50 ans. Dès le départ, il est attiré par le développement des personnes et des organisations. Ainsi, la démarche est simple et - il faut l'avouer - plutôt passionnante. Elle consiste essentiellement à aider les actifs de l’agriculture à révéler leurs talents. Le fait d'acquérir et approfondir des compétences est un pas obligé pour devenir plus conscients, plus libres et engagés.Formateur en Lorraine, puis en Rhône-Alpes,  il exerce ce métier pendant de nombreuses années.  Bien conscient de son manque d'expérience à la sortie de l'école, il occupe la fonction de facilitateur de formation et de groupe de travail. Au fil des emplois, des missions et du perfectionnement, il aborde de nombreux sujet. Mais c'est avec les Maisons Familiales Rurales, IFOCAP Rh-Alpes, GAEC & Sociétés,  qu'il s’intéresse en particulier à différents aspects de l’agriculture. Les thématiques sont néanmoins nombreuses et variées à l'échelle de son expérience. Dès lors, la vie des organisations, l'exercice de la responsabilité collective, l'économie, les relations Nord-Sud, la zootechnie, l'appui technique aux éleveurs, la communication écrite et orale, le management, la pédagogie, l'agriculture de groupe, les relations humaines sont des sujets régulièrement abordés par Yves LE GUAY.

Formation et accompagnement dans la conduite du changement

Outre la formation, il accompagne des groupes et des individus dans des phases de changement, voire de conflit. Pour les groupes, il s’agit d’améliorer leur fonctionnement relationnel par un diagnostic partagé suivi d’un plan de progrès. De son côté, l’accompagnement individuel aide la personne à renforcer son positionnement professionnel. Quant à la médiation, elle s’efforce, en période de conflit, de renouer les fils du dialogue.Pour étayer ses interventions, il s’appuie sur sa propre expérience continue du travail en équipe et du management. Elle a été enrichie par un cadre de référence théorique construit notamment à partir de la Non directivité de Carl Rogers et de l’Analyse Transactionnelle dont la Théorie organisationnelle d’Eric Berne à laquelle il se forme durant une vingtaine d’années.De même, il écrit de nombreuses fiches pédagogiques et publie dans la revue Agriculture de Groupe, deux dossiers et 85 chroniques.  A noter que la plupart sont rassemblées dans un ouvrage paru aux éditions de la France Agricole : "Vivre et travailler en équipe, un GAEC sur le vif". Par ailleurs, les séries de vidéos produites par Agri-Learn Éditions ne sont pas anodines. Elle sont consacrées à l’humain en agriculture. C'est le fruit des observations et réflexions d’une longue vie professionnelle en relation avec les personnes, dans les groupes et les organisations.

Formations vidéo

e-book

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.