Homéopathie en élevage – INITIATION – Fev/Avril 2022

225.00800.00

Cette formation se déroule 100% du temps à distance et dure 25 h au total, étalées sur 3 mois, du 3 Février au 14 Avril 2022

  • Elle contient 6 visio-conférences où vous pourrez poser toutes vos questions au vétérinaire, en direct.
  • Chaque visio-conférence est précédée du visionnage d’un module vidéo, d’un quizz et d’exercices pratiques
  • Un livret pédagogique comprenant  :
    • une méthode pédagogique de progression pour vous aider à mémoriser le contenu de la formation
    • un espace pour prendre des notes à chaque vidéo
    • Une synthèse de chaque vidéo écrite par le formateur
    • Les fiches memo homéo classées par pathologie, et remèdes associés
  • Le livre « Planches d’anatomie des principaux animaux d’élevage » est compris dans cette formation

Pour vérifier votre éligibilité à VIVEA ou pour toutes questions relatives à la formation, n’hésitez pas à contacter Fanny au 06.58.21.69.37

Effacer

Votre formateur

Vétérinaire et homéopathe depuis plus de 25 ans !

Vétérinaire, installé en Ardèche depuis plus de 25 ans, Patrice ROUCHOSSÉ pratique parallèlement l’allopathie et l’homéopathie, l’une ou l’autre selon la demande des éleveurs. Ils ne sont pas plus d’une trentaine de vétérinaires, en France, à pratiquer l'homéopathie, cette médecine exigeante, nécessitant des connaissances précises et approfondies pour être efficace. À l’heure de l’antibiorésistance, et d’une pression réglementaire accrue sur les médicaments, les médecines alternatives d’élevage correspondent à une demande des éleveurs et de la société ; parmi ces médecines il y a l’homéopathie.

Il découvre l’homéopathie

Fin des années 80, fraîchement diplômé de l’École vétérinaire, Patrice ROUCHOSSÉ est déçu par la façon dont est abordée la médecine. La curiosité le pousse à assister à un colloque à Grenoble où il découvre l’homéopathie. Il est impressionné par la rigueur de travail et de raisonnement. En homéopathie chaque cas clinique est une histoire, l’approche de la maladie et de la guérison sont différentes et cette approche holistique correspond mieux à sa conception de la pratique de la médecine. Il se forme alors pendant 3 ans à l’homéopathie puis c’est en Corse, auprès d’un vétérinaire homéopathe, qu’il fait ses premières expériences de terrain.

L’homéopathie, une médecine vieille de plusieurs siècles

Au IVe siècle avant J-C, HIPPOCRATE, le père de la médecine occidentale, dessinait déjà les contours de ce qui deviendrait l’homéopathie par le principe de guérison par les semblables. Mais c’est Samuel HAHNEMANN, médecin allemand de la fin du XVIIIe siècle qui en formalise la démarche et la méthode en redécouvrant l’antique loi de similitude, base de l’homéopathie moderne. Cette pratique, par certains aspects, proche des médecines traditionnelles orientales, est très développée et reconnue dans de nombreux pays (Afrique, Asie, Amérique latine), grâce notamment à son faible coût comparé à celui de la médecine allopathique. Si en France et dans certains pays occidentaux, elle est aujourd’hui fortement attaquée, cela n’a pas toujours été le cas. Au début du XXe siècle, il y avait aux États-Unis autant de médecins homéopathes qu'allopathes.

L’homéopathie en élevage

En vingt-cinq ans de pratique Patrice ROUCHOSSÉ a acquis une vaste maîtrise pratique de l’homéopathie, tant sur les gros animaux (chevaux, ruminants) que sur nos animaux de compagnie (chiens et chats). La pratique de l’homéopathie vétérinaire nécessite de grandes qualités d’observation des animaux. En ce sens elle s’adresse à des éleveurs sensibilisés à la méthode et en capacité de développer ces qualités d’observation, mais aussi d’empathie envers leurs animaux. Au quotidien, avec des éleveurs moins sensibilisés à cette pratique, il propose l’homéopathie en cas d’échec thérapeutique avec la méthode « conventionnelle ». Cette démarche lui a parfois valu des résultats spectaculaires, notamment sur des troupeaux entiers (de chèvres ou de vaches), résultats qui battent en brèche l’une des principales idées reçues qui voudrait que ce soit l’effet placebo qui agirait, peu probable sur un troupeau de chèvres…

Former pour maintenir l’homéopathie vivante

Tout en restant vétérinaire de terrain, pour continuer à capitaliser de l’expérience et des cas pratiques, mais aussi pour rester en contact avec les réalités sociales de l’élevage, Patrice ROUCHOSSÉ parcourt la France pour former des relais, capables de maintenir vivante et présente cette pratique sur le territoire. Il s’attache notamment à montrer l’aspect scientifique de l’homéopathie. Sur ce point, les choses évoluent plus favorablement, la recherche fondamentale en chimie moléculaire et physique quantique s’intéresse à la question et l’on commence à comprendre « comment ça marche ». Marc HENRY notamment, chercheur à l’Université de Strasbourg, s’attache à expliquer le concept de mémoire de l’eau.

Programme et dates

Cette formation se déroule 100% du temps à distance et dure 25 h au total, étalées sur 3 mois, du 3 Février au 14 Avril 2022

Ces 25h00  sont composées de :

  • 7h00 de vidéos
  • 2h00 de quizz
  • 4h00 d’exercices : trouver les symptômes pertinents
  • 12h00 de classes virtuelles en direct

Elle contient 6 classes virtuelles (ou conférences web en direct) de1h00 à 2h00 chacune où vous pourrez poser toutes vos questions au vétérinaire.

Elles sont enregistrées et disponibles en replay dès le lendemain.

Chaque classe virtuelle est précédée par le visionnage d’un module vidéos, de la réalisation d’un quizz pour valider vos connaissances et par la réalisation d’exercices pratiques sur comment trouver les bons symptômes.

Comme support à cette formation, vous recevrez :

  • Un livret pédagogique comprenant :
    • une méthode pédagogique de progression pour vous aider à mémoriser le contenu de la formation
    • un espace pour prendre des notes à chaque vidéo
    • Une synthèse de chaque vidéo écrite par le formateur
    • Les fiches memo homéo classées par pathologies et remèdes associés
  • Le livre « Planches d’anatomie des principaux animaux d’élevage« 


La formation se termine le 14/04/2022, par contre les vidéos restent accessibles à vie.

Programme et dates de la formation

Classe virtuelle N°1 :  Le 3 Février 2022 de 12h00 à 13h30

Module 1 : Les fondements de l’homéopathie (16 vidéos + quizz)

Classe virtuelle N°2 : le 17 Février 2022 de 12h00 à 14h00

Module 2 : Les 3 étapes pour trouver le bon remède (10 vidéos + quizz + exercices pratiques)

Classe virtuelle N°3 : le 3 Mars 2022 de 12h00 à 14h00

Module 3 : Les problèmes de mises-bas et de mammites (12 vidéos+ quizz + exercices pratiques)

Classe virtuelle N°4 : le 17 Mars 2022 de 12h00 à 14h00

Module 4 : La traumatologie et les infections locomotrices (6 vidéos+ quizz + exercices pratiques)

Classe virtuelle N°5 : le 31 Mars 2022 de 12h00 à 14h00

Module 5 : Les pathologies respiratoires et les diarrhées (10 vidéos+ quizz + exercices pratiques)

Classe virtuelle N°6 : le 14 Avril 2022 de 12h00 à 14h30

Objectifs et public

A la fin de cette formation, vous aurez appris…

  1. A mieux observer les symptômes de vos animaux
  2. Les caractéristiques précises de 15 remèdes homéopathiques (la trousse d’urgence)
  3. A identifier les remèdes homéopathiques utiles pour soigner les problèmes de :
    • Mises-bas
    • Mammites
    • Diarrhées
    • Respiratoires
    • Locomoteurs
    • Traumatologiques

Public et pré-requis

  • Éleveurs quelle que soit l’espèce
  • Niveau Initiation – aucune expérience nécessaire
  • Le stagiaire doit disposer de l’équipement informatique minimum Mac ou PC ou tablette pour suivre aisément les contenus des vidéos sur la plateforme de streaming :
    • Processeur 1.5 GHz ou équivalent minimum
    • Un navigateur Web mise à jour avec la dernière version disponible (privilégier Firefox et Chrome).
    • Connexion Internet 2Mbps recommandé

    Le stagiaire aura veillé avant son inscription à ce que les extraits vidéo diffusés gratuitement par Agrilearn sur sa plateforme et la bande sonore associée lui parviennent de manière fluide, sans saccade d’image ni coupures de son.

Coût et financement

La formation a un coût total de 800 €
Ces 800 € peuvent être pris en charge par le fonds de formation VIVEA à hauteur de 575 € maximum

Cette prise en charge dépend de plusieurs critères :

Cas N° 1 : Avoir le statut de chef d’exploitation, de conjoint collaborateur, de gérant d’exploitation, d’aide familial ou de cotisant solidaire au regard de la MSA.

  • Être à jour de ses cotisations MSA.
  • Ne pas avoir consommé en totalité son crédit formation alloué en début d’année par VIVEA, et pour cette formation spécifiquement, avoir toujours un crédit disponible de 575 € à l’inscription à la formation.
  • Faire partie des 12 premiers inscrits à la formation : en effet, le nombre de stagiaires pris en charge par VIVEA est limité à 12.
  • Participer à la totalité des 25h00 de formation, c’est à dire visionner toutes les vidéos, réaliser tous les quizz, tous les exercices pratiques et participer à toutes les classes virtuelles. Une facture complémentaire vous sera adressée pour toutes les heures non effectuées (absence aux visio, quizz et exercices non réalisés), à hauteur de 28 € par heure.
  • Pour les agriculteurs assujettis au bénéfice réel, vous avez la possibilité de solliciter un crédit d’impôt formation pour les agriculteurs. Il est égal à environ 10 € x nb heures de formation, soit 10 € x 25 h = 250 €

Cas N°2 : Être en cours d’installation en agriculture, avec un CEPPP signé et daté de l’année en cours.

  • Faire partie des 12 premiers inscrits à la formation : en effet, le nombre de stagiaires pris en charge par VIVEA est limité à 12.
  • Participer à la totalité des 25h00 de formation, c’est à dire visionner toutes les vidéos, réaliser tous les quizz, tous les exercices pratiques et participer à toutes les classes virtuelles. Une facture complémentaire vous sera adressée pour toutes les heures non effectuées (absence aux visio, quizz et exercices non réalisés), à hauteur de 28 € par heure.
  • Ne pas avoir de crédit disponible sur son CPF (Compte Personnel de Formation) pour les porteurs de projet non éligibles à VIVEA.

En résumé :
  1. Si vous bénéficiez d’une prise en charge VIVEA, vous réglez 225 € à l’inscription.
  2. Si vous bénéficiez aussi de la possibilité d’émarger au crédit d’impôt formation, vous payez 225 € à l’inscription et récupérerez 250 € de crédit d’impôt.
  3. Si vous ne bénéficiez pas d’un prise en charge VIVEA, vous réglez 800 € à l’inscription.