Quels fourrages cultiver pour limiter ses achats d’aliments et faire face à la sècheresse ? – Tous ruminants

145.00370.00

Cette formation se déroule 100% du temps à distance pour une durée de 09h00 étalée sur 2 mois, du 12 Octobre au 09 Novembre 2021. Elle contient : 

  • 3 visio-conférences (5h45) où vous pourrez poser toutes vos questions au nutritionniste en direct.
  • 2 modules vidéo (2h00), des quizz pour vérifier vos acquis (0h30) et des exercices pratiques (0h45)
  • Un livret pédagogique comprenant (valeur 50 €) :
    • Une méthode pédagogique de progression pour vous aider à mémoriser le contenu de la formation
    • Un espace pour prendre des notes à chaque vidéo
    • Une synthèse de chaque vidéo écrite par le formateur
  • Un jeu de 52 cartes flash pour vous aider à mémoriser l’essentiel du contenu
  • Le livre « Planches d’anatomie des principaux animaux d’élevage » d’une valeur de 50 € est compris dans cette formation

Pour vérifier votre éligibilité à VIVEA ou pour toutes questions relatives à la formation, n’hésitez pas à contacter Fanny au 06.58.21.69.37

Effacer

UGS : ND Catégorie : Étiquettes : ,

Votre formateur

Nutritionniste indépendant

Berrichon et petit-fils d’éleveur, Yan MATHIOUX, avec un double BTS en poche, productions animales et technico-commercial, commence son activité professionnelle comme technico-commercial dans une entreprise de fabrication d’aliments. Mais dans « technico-commercial », il y a « commercial » et très vite Yan MATHIOUX ne se retrouve plus dans cette activité.

Il quitte donc l'entreprise pour faire du conseil en nutrition chez un fabriquant irlandais de remorques mélangeuses. Il appréciera d’abord cette culture de l’entreprise anglo-saxonne qui apprend à toujours trouver des solutions à chaque difficulté. Mais quand un accord avec une entreprise d’aliments lui fait perdre son indépendance dans le conseil, il démissionne.

Le conseil, rien que le conseil …

En 2007, avec un ancien collègue, Yan MATHIOUX monte le projet qui correspond à ses véritables objectifs professionnels : une entreprise privée qui proposerait du conseil en nutrition aux éleveurs sans avoir rien d’autre à leur vendre, « On voulait se lever le matin pour faire ce qu’on aime ». Un projet pour le moins audacieux, bien avant que l’on ne commence à parler de la séparation du conseil et de la vente dans un autre domaine qu’est celui des produits phytosanitaires !

Dès 2008, la jeune entreprise profitera paradoxalement de la première crise du lait. Les éleveurs doivent réagir, changer leur façon de travailler et réduire les charges. Les premiers clients sont d’abord les éleveurs qui se posent des questions, puis, curieux des résultats, sont venus leurs voisins. Les comptables seront aussi très vite de bons prescripteurs.

Et ça marche ! Au bout de 2 ans et demi, à deux, ils ne peuvent plus faire face à la demande venant de toute la France. Ils créent donc un réseau de franchises, pour n’envoyer devant les agriculteurs que des chefs d’entreprise, dans un dialogue de chef d’entreprise à chef d’entreprise.

En 2020, souhaitant retrouver plus de liberté d'action, et se reconcentrer sur son métier de nutritionniste et de formateur, Yan revend ses parts dans la SAS BDM et la SAS MDB. Il lance la SAS MATHIOUX, Nutritionniste Indépendant au rayon d'action région centre et Grand Ouest.

Avec cette société, il continue de travailler sur la prise d'indépendance des éleveurs, et accompagne leur développement en circuit court s'ils le souhaitent.

Programme et dates

Classe virtuelle N°1 :  Le 12 Octobre 2021 de 12h00 à 13h15

Module 1 : Les bases de l’alimentation des ruminants

  • Introduction : quelle est la ration idéale d’un ruminant ?
  • Les bases de l’alimentation d’un ruminant
  • Digestion de l’énergie et des protéines
  • Trouver l’équilibre entre énergie et protéines
  • Importance de la structure mécanique de la ration
  • La bousologie !

Classe virtuelle N°2 : le 26 Octobre 2021 de 12h00 à 14h00

Module 2 : Connaître les différents fourrages et comment les valoriser

  • Prairies temporaires de graminées
  • Cas des mélanges multi-espèces
  • L’herbe, ça se récolte tôt !
  • Bien valoriser le pâturage
  • Choisir ses prairies permanentes
  • Les légumineuses : trèfle et luzerne
  • Les méteils
  • Colza fourrager, chicorée, plantain
  • Le sorgho
  • La betterave
  • Pourquoi réduire l’ensilage de maïs ?
  • Conclusion

Classe virtuelle N°3 : le 9 Novembre 2021 de 12h00 à 14h30

Objectifs et public

Objectifs de la formation

  • Connaître les différents fourrages de substitution aux achats d’aliments extérieur
  • Savoir utiliser différents fourrages dans différentes rations de ruminants

Public

  • Éleveurs de ruminants

Pré-requis

Le stagiaire doit disposer de l’équipement informatique minimum Mac ou PC ou tablette pour suivre aisément les contenus des vidéos sur la plateforme de streaming :

  • Processeur 1.5 GHz ou équivalent minimum
  • Un navigateur Web mise à jour avec la dernière version disponible (privilégier Firefox et Chrome).
  • Connexion Internet 2Mbps recommandé

Coût et financement

La formation a un coût total de 370 € net de TVA

Dispositions financières

Ces 370 € peuvent être pris en charge par VIVEA, cette prise en charge dépend de plusieurs critères :

 

 Situation N° 1 : Avoir le statut de chef d’exploitation, de conjoint collaborateur, de gérant d’exploitation, d’aide familial ou de cotisant solidaire au regard de la MSA et être éligible au fond VIVEA.

  • Être à jour de ses cotisations MSA. (Vous pouvez le vérifier sur le site internet de votre caisse de MSA : cliquer sur « Mes services pro en ligne / demander mes attestations professionnelles / demander une nouvelle attestation / régularité de situation au regard du fonds d’assurance formation VIVEA » -> un pdf est généré automatiquement.)
  • Ne pas avoir consommé en totalité son crédit formation alloué en début d’année par VIVEA (2100 €). Vous pouvez le vérifier directement sur le site de VIVEA.
  • Participer à la totalité des 09h00 de formation, c’est à dire visionner toutes les vidéos, réaliser les quizz et participer aux 3  classes virtuelles.

NB : Si vous ne faîtes pas la totalité des 09h00, VIVEA ne nous paiera pas vos heures d’absence. Ce qui correspond à une perte financière pour les organisateurs de la formation et l’intervenant. Nous comptons donc sur votre assiduité. Toutefois, en cas d’imprévus familiaux ou professionnels, nous assumerons financièrement le fait que vous manquiez 1 des 4classes virtuelles. Au-delà de cette absence de 2h30, nous serons obligés de vous facturer le nombre d’heures d’absence.

Prise en charge de VIVEA à hauteur de 225 €.

 

 Situation N°2 : Être en cours d’installation en agriculture, avec un PPP signé et daté de l’année en cours.

  • Participer à la totalité des 14h15 de formation, c’est à dire visionner toutes les vidéos, réaliser les quizz et participer aux 4  classes virtuelles. Une facture complémentaire vous sera adressée pour toutes les heures non effectuées, à hauteur de 30 € par heure.
  • Joindre à ce contrat et au règlement, la copie de votre PPP

 

 Situation N°3 : vous êtes salarié-e agricole et votre employeur relève d ’OCAPIAT.

Prise en charge à hauteur de 45% du prix de la formation et 45% de votre salaire plafonné à 12€ de l’heure si  vous réalisez votre formation pendant vos heures de travail.

Si demande préalable à la formation (8 jours avant le début de la formation) il faudra fournir à OCAPIAT :

  • La demande de prise en charge complétée et signée (disponible sur votre espace formation à l’issue de votre inscription sur AGRILEARN),
  • La copie de la convention de formation signée par l’employeur et l’organisme de formation

Si demande a posteriori de la formation :

  • La demande de prise en charge complétée et signée, (disponible sur votre espace formation à l’issue de votre inscription),
  • La facture avec mention acquittée apposée par l’organisme de formation,
  • Le certificat de réalisation de l’action complété par le dispensateur de formation,
  • Le relevé de frais ou les justificatifs de frais annexes,

Vous réglez 370 € net de TVA à l’inscription et OCAPIAT vous versera le % de déduction

 

 Situation N°4 : Vous n’êtes dans aucune de ces situations, vous réglez 370€ nets de TVA

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Quels fourrages cultiver pour limiter ses achats d’aliments et faire face à la sècheresse ? – Tous ruminants”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *