Soigner vos animaux avec l’homéopathie – Perfectionnement

49.90 HT

Dans ce cours en vidéos et en ligne inédit, le Dr Patrice ROUCHOSSÉ va vous expliquer les principaux remèdes pour traiter différentes maladies : mammites, problèmes respiratoires, de diarrhée, de locomotion et traumatologiques. Enfin, il conclut ce cours avec la trousse d’urgence homéopathique, à posséder absolument !

Ce cours fait suite à celui sur l’initiation en homéopathie.


28 vidéos – 3h58

Sommaire

Module 1 – Soigner les problèmes de mises-bas et de mammites

1 – Cas clinique Chamomille

2 – Remèdes pour aider mises-bas

3 – Réanimer le veau

4 – Cas clinique de mammite colibacilaire

5 – Pulsatilla

6 – Questionnaire holistique

7 – Rubriques du répertoire

8 – Remèdes mammites

9 – Remèdes mammites gangreneuses

10 – Cas clinique Règlement de compte à OK corral

11 – Belladonna

12 – Hemolactatation

Module 2 : Soigner les infections locomotrices et de de traumatologie

1 – Cas clinique arthrite : mirabelle

2 – Silicea

3 – Remèdes de panaris

4 – Cas clinique : Balcane

5 – Remèdes de traumatologie

Module 3 : Soigner les diarrhées et les pathologies respiratoires

1 – Les Pathologies de troupeaux

2 – Dulcamara

3 – Remèdes des accidents alimentaires

4 – Les pathologies respiratoires

5 – Cas clinique : pneumonie génisses

6 – Arsenicum album

7 – Cas clinique : bouc à pneumonie

8 – Carbo vegetabilis

9 – Remèdes problèmes respiratoires

10 – Conclusion : trousse d’urgence

 

A qui s'adresse cette formation ?

Public

  1. Éleveurs, quelle que soit l’espèce
  2. Porteurs de projet d’installation en agriculture
  3. Élèves de l’enseignement agricole

Pré-requis

Objectifs

  • Connaître les principaux remèdes homéopathiques pour soigner :
    • les pathologies de troupeaux
    • les accidents alimentaires
    • les diarrhées
    • les météorisations
    • les pneumonies

L'auteur

Vétérinaire et homéopathe depuis 25 ans !

Vétérinaire, installé en Ardèche depuis 25 ans, Patrice ROUCHOSSÉ, pratique parallèlement l’allopathie et l’homéopathie, l’une ou l’autre selon la demande des éleveurs. Ils ne sont pas plus d’une trentaine de vétérinaires, en France, à pratiquer cette médecine exigeante et nécessitant des connaissances précises pour être efficace. A l’heure de l’antibiorésistance, et d’une pression réglementaire accrue sur les médicaments, les médecines alternatives d’élevage correspondent à une demande des éleveurs et de la société, parmi ces médecines il y a l’homéopathie.

La découverte de l’homéopathie

Fin des années 80, il est fraîchement diplômé de l’école vétérinaire, mais déçu de la façon dont est abordée la médecine. C’est alors à l’occasion d’un colloque à Grenoble, auquel il assiste par curiosité, que Patrice ROUCHOSSÉ découvre l’homéopathie. Il est impressionné par la rigueur de travail et de raisonnement. En homéopathie, chaque cas clinique est une histoire, l’approche de la maladie et de la guérison sont différentes et cette approche holistique correspond mieux à sa conception de la pratique de la médecine. Il se forme alors pendant 3 ans à l’homéopathie, puis c’est en Corse, auprès d’un vétérinaire homéopathe qu’il fait ses premières expériences du travail de terrain.

L’homéopathie, une médecine vieille de plusieurs siècles

Au IV-ème siècle avant JC, HIPPOCRATE, le père de la médecine dessinait déjà les contours de ce qui deviendrait l’homéopathie par le principe de guérison par les semblables. Mais c’est Samuel HAHNEMANN, médecin allemand de la fin du XVIII-ème siècle qui en formalise la démarche et la méthode en redécouvrant l’antique loi de similitude base de l’homéopathie moderne. Cette médecine, par certains aspects, proche des médecines traditionnelles orientales, est très développée et reconnue dans de nombreux pays (Afrique, Asie, Amérique latine), grâce notamment à son faible coût par rapport à la médecine allopathique. Si en France et dans certains pays occidentaux, elle est aujourd’hui fortement attaquée, cela n’a pas toujours été le cas. Au début du XXème siècle, il y avait aux Etats Unis autant de médecins homéopathes que d’allopathes.

L’homéopathie en élevage

En vingt ans de pratique Patrice ROUCHOSSÉ a acquis une grande expérience de la pratique de l’homéopathie, tant sur les gros animaux (chevaux, ruminants) que sur nos animaux de compagnie (chiens et chats). La pratique de l’homéopathie vétérinaire nécessite de grandes qualités d’observation des animaux. En ce sens elle s’adresse à des éleveurs sensibilisés à la méthode et en capacité de développer ces qualités d’observation mais aussi d’empathie envers leurs animaux. Au quotidien, avec des éleveurs moins sensibilisés à cette pratique, il propose l’homéopathie en cas d’échec thérapeutique avec la méthode « conventionnelle ». Cette démarche lui a parfois valu des résultats spectaculaires, notamment sur des troupeaux entiers (de chèvres ou de vaches), résultats qui battent en brèche l’une des principales idées reçues qui voudrait que ce soit l’effet placebo qui agirait, sur un troupeau de chèvres …

Former pour maintenir l’homéopathie vivante

Tout en restant vétérinaire de terrain, pour continuer à accumuler de l’expérience et des cas pratiques, mais aussi pour rester en contact avec les réalités sociales de l’élevage, Patrice ROUCHOSSE parcours la France pour former des relais, capables de maintenir vivante et présente cette pratique sur le territoire. Il s’attache notamment à montrer l’aspect scientifique de l’homéopathie. Sur ce point, les choses évoluent plus favorablement, la recherche fondamentale en chimie moléculaire et physique quantique s’intéresse à la question et l’on commence à comprendre « comment ça marche ». Marc HENRY notamment, chercheur à l’Université de Strasbourg, s’attache à expliquer le concept de mémoire de l’eau.

Testez vos connaissances

Module 1 : Soigner les mammites et les mises bas

Vidéo 1 : Cas clinique

Les remèdes homéopathiques pour soigner les problèmes de mises bas seront différents pour les ruminants et pour les chevaux.

       VRAI

      FAUX

 

Chercher les remèdes qui correspondent à des symptômes observés c’est :

1.     Répertorier

2.     Répertoriser

3.     Symptômiser

 

Les 2 domaines dans lesquels on peut débuter en homéopathie, car il y a des recettes sont :

1.     Les problèmes respiratoires et de mise bas

2.     Les problèmes de mise bas et de diarrhées

3.     Les problèmes de mise bas et de traumatologie

 

Un polychreste est :

1.     Un remède spécifique des maladies chroniques

2.     Un remède avec une grande pathogénésie

3.     Un remède avec un grand nombre de symptômes

4.     Un remède très spécifique à quelques symptômes.

 

Pour aider à la dilatation du col, on peut utiliser :

1.     Secale

2.      Caulophyllum

3.     Pulsatilla

 

Pour renforcer et régulariser les contractions, on peut utiliser :

1.     Caulophyllum

2.     Cimicifuga

3.      Actea racemosa

4.     Carbo végétabilis

 

Pour les problèmes de non délivrance, on peut utiliser :

1.     Cimicifuga

2.      Secale

3.     Carbo végétabilis

4.     Aletris Farinosa

5.     Antimonium tartaricum

 

Pour aider la montée de lait sur les génisses, on utilise URTICA URENS :

1.     En 15 CH toutes les heures

2.     En 15 CH, une fois / jour pendant 3 jours

3.     En 9 CH, une fois / jour pendant 3 jours

4.     En 9 CH toutes les heures.

 

La dyspnée est :

1.     Une rétention du méconium

2.     Un problème cardiaque

3.     Une respiration difficile.

 

CAMPHORA est le meilleur stimulant cardiaque d’urgence.

       VRAI

      FAUX

 

Vidéo N°4 : Cas clinique : mammites colibacillaires

 

En Homéopathie, on est plus efficace en individualisant le malade.

1.     Toujours

2.     Selon le type de pathologie

3.     Selon le type d’animaux

 

Dans le cas clinique présenté, le symptôme le plus important est :

1.     L’absence de soif

2.     La faiblesse paralytique

3.     Le lait aqueux et clair

4.     Le désir de compagnie avec gémissements

 

Dans le répertoire, l’absence de soif sur trouve :

1.     Au chapitre : « Soif »

2.     Au chapitre : « Absence de »

3.     Au chapitre : « Estomac »

 

Le remède choisi dans ce cas clinique est :

1.     Pulsatila

2.     Carbo végétabilis

3.     Caulophyllum

4.     Antimonium tartaricum

 

Vidéo N°5 : PULSATILLA

 

Parmi les principales caractéristiques de PULSATILLA, on trouve :

1.     Une soif permanente

2.     Le besoin de grand air

3.      Le désir de compagnie

4.     La permanence des symptômes

5.     La contradiction

6.     L’absence de soif

 

L’aggravation des symptômes a lieu :

1.     A la chaleur

2.     Au grand air

3.     Le soir

4.     Le matin

5.     En mouvement

6.     Avec des aliments riches

7.     Dans une pièce chaude

 

L’infantilisation comportementale ou physique d’une espèce domestique par rapport à son équivalent sauvage est :

1.     La néophobie

2.     La néotonie

3.     La néoténie.

homéopathie : soigner les PROBLEMES DE mises bas et les mammites

Patrice ROUCHOSSE

 

Vidéo N°6 : Questionnaire holistique

 

La première chose à faire pour recueillir les symptômes d’un animal malade :

1.     Suivre le protocole d’observation homéopathique.

2.     Suivre la trame d’observation proposée par Patrice ROUCHOSSE.

3.     Se poser 15 minutes et observer son animal.

 

L’étude des événements qui ont précédés la maladie est :

1.     L’éthologie

2.     L’étiologie

3.     L’ethnologie.

 

Une bonne observation doit prendre en compte :

1.     Les symptômes physiques généraux

2.     Les symptômes psychiques

3.     Les symptômes locaux

4.     Les symptômes environnementaux (météo, alimentation …)

5.     Ce qui s’est passé avant la maladie

 

Pour une bonne observation, il faut utiliser ses 5 sens, et son 6ème sens : l’empathie.

       VRAI

      FAUX

 

Vidéo N°8 : Remèdes mammites

 

Votre vache a une fièvre irrégulière et une mamelle douloureuse, pourtant, elle se couche sur cette mamelle douloureuse, le remède préconisé est :

1.     Belladonna

2.     Aconit

3.     Bryonia

4.     Apis Melifica

 

Votre vache est une très bonne productrice, elle a de l’appétit malgré la fièvre, et son lait est fluide et sanguinolant, le remède préconisé est :

1.     Phosphorus

2.     Camomilla

3.     Phytolacca

4.     Silicea

 

Un des remèdes très fréquents pour les mammites est :

1.     Lac Caninum

2.     Aconit

3.     Asa Faetida

4.     Phytolacca.

 

FERRUM PHOSPHORICUM est aussi appelé l’aspirine de l’homéopathe.

       VRAI

      FAUX

 

Une mammite apparait suite à une frayeur de l’animal, vous lui donnez :

1.     Phytolaca

2.     Aconit

3.     Heparsulfur

4.     Apis Melifica

 

La mamelle est œdémateuse, le signe du godet est net, vous lui donnez :

1.     Apis Melifica

2.     Asterias Rubens

3.     Lachesis

4.     Bryonia

 

LAC CANINUM est utilisé pour aider les montées de lait.

       VRAI

      FAUX

 

C’est un remède issu du venin de serpent :

1.     Lac Caninum

2.     Lachesis

3.     Apis Melifica

4.     Heparsulfur

 

Des grumeaux apparaissent et disparaissent, les quartiers sont touchés en alternance, la bête semble aller mieux quand elle va dehors, mais elle ne boit pas. Vous lui donnez :

1.     Aconit

2.     Phytolacca

3.     Belladonna

4.     Pulsatilla.

 

Vidéo N°9 : Remèdes de mammites gangreneuses

 

Le remède le plus fréquent des mammites gangreneuses est :

1.     SECALE

2.     LACHESIS

3.     CARBO VEGETABILIS

4.     CARBOLIC ACID

 

L’Hyperesthésie est :

1.     La douleur à l’air.

2.     La douleur à la chaleur.

3.     La douleur au toucher.

 

Le remède très utilisé dans tous les états septiques est :

1.     LACHESIS

2.     PYROGENIUM

3.     ANTHRACINUM

4.     SECALE

 

En cas d’hyperthermie avec froideur du corps, suivit rapidement d’hypothermie, le remède à tenter est :

1.     CARBOLIC ACID

2.     ANTHRACINUM

3.     SECALE

4.     KREOSOTUM

 

Vidéo N°11 : BELLADONNA

 

Les principales caractéristiques de BELLADONNA sont :

1.     Chaleur, rougeur

2.     Animal prostré, immobile

3.     Agitation

4.     Hypersensibilité

5.     Insensibilité au toucher

6.     Fièvre élevée

7.     Regard halluciné, pupilles dilatées

8.     Grande soif

9.     Induration de la mamelle.

 

Vidéo N°12 : Hémolactation

 

Le remède de l’hémorragie capillaire est :

1.     ARNICA

2.     IPECA

3.     MILLEFOLIUM

 

Module 2 : soigner les problème de traumatologie et de locomotion

 

Vidéo N°1 : Cas clinique arthrite – Mirabelle

 

La prise en compte d’un symptôme tel que « éruption supprimée » :

  1. Permet de prendre en compte l’évolution de la maladie
  2. Fait référence à la notion de guérison en homéopathie
  3. Est aussi importante en allopathie
  4. Fait référence à la loi de Hering

 

La notion de guérison en homéopathie :

  1. Signifie la suppression des symptômes.
  2. Doit être complète, totale et durable.
  3. Se retrouve en allopathie.
  4. Se retrouve dans beaucoup de médecines traditionnelles.

 

En élevage, le symptôme « perte de fluide » correspond :

  1. A des phénomènes d’hémorragie.
  2. A des phénomènes d’hyper production.
  3. A des phénomènes de transpiration abondante.

 

Les dilutions Korsakoviennes permettent de traiter les maladies aigues.

  • VRAI
  • FAUX

Le symptôme métastase correspond au fait que la maladie voyage dans différents organes.

  • VRAI
  • FAUX

 

 Vidéo N°2 : SILICEA

 

SILICEA présente de nombreuses ressemblances avec un autre remède :

  1. Belladona
  2. Calcarea
  3. Apis mellifica

 

SILICEA peut être intéressant dans le cas de croissance et développement lents :

  1. VRAI
  2. FAUX

Au niveau psychique, SILICEA correspond à des animaux :

  1. Timides
  2. Hyperactifs
  3. En retrait, renfermés
  4. Agressifs

 

SILICEA est un remède des maladies de la structure.

  • VRAI
  • FAUX

 

SILICEA peut être utilisé en cas de :

  1. Ulcères de la cornée
  2. Problèmes cardiaques
  3. Rachitisme
  4. Mammites déminéralisées sur des vaches très productives.

 

 Vidéo N°3 : Remèdes de panaris

 

HEPAR SULFUR est indiqué pour un panaris en cas de :

  1. Hypersensibilité à la douleur.
  2. Vaches prostrée, somnolente.
  3. Périodicité hivernale.
  4. Latéralité gauche.
  5. Pus mélangé à du sang avec une odeur de « fromage rance ».

 

Le remède des panaris dus à une acidose est :

  1. LACHESIS
  2. APIS MELLIFICA
  3. FLUORIC ACID

 

APIS MELLIFICA est caractérisé par une latéralité gauche.

  • VRAI
  • FAUX

 

Les remèdes fréquents de panaris sont :

  1. HEPAR SULFUR
  2. MYRISTICA
  3. CALCAREA SULFURICA
  4. ECHINACEA

 

Votre vache secoue son pied, vous pouvez lui donner :

  1. BELLADONA
  2. TARENTULA
  3. SILICEA

 

 Vidéo N°5 : Remèdes de traumatologie

 

Le remède des contusions, coups, chutes est :

  1. HYPERICUM
  2. BRYONIA
  3. ARNICA

 

Le remède des traumatismes des régions riches terminaisons nerveuses est :

  1. ARNICA
  2. HYPERICUM
  3. BRYONIA

 

Le remède des piqures est :

  1. ARNICA
  2. LEDUM
  3. RAPHANUS

 

Votre vache a une tendinite, aggravée par le mouvement et améliorée par la chaleur et la pression, vous lui donnez :

  1. RAPHANUS
  2. SULFURIC ACID
  3. BRYONIA

 

BELLIS PERENIS est aussi appelé « l’arnica des plaines ».

  • VRAI
  • FAUX

 

STAPHYSAGRIA est le remède :

  1. Des blessures par objet tranchant
  2. Des blessures hémorragiques
  3. Des chutes dans la hiérarchie
  4. Des brulures chimiques

 

Les principaux remèdes de traumatismes crâniens sont :

  1. ARNICA
  2. NATUR SULFURICUM
  3. SULFURIC ACID
  4. CANTHARIS

 

Les remèdes d’entorses sont :

  1. ARNICA
  2. RUTA GRAVEOLENS
  3. HAMAMELIS
  4. RHUS TOXICODENDRON

 

En cas d’entorse avec amélioration par l’échauffement, vous donnez :

  1. ARNICA
  2. RUTA GRAVEOLENS
  3. HAMAMELIS
  4. RHUS TOXICODENDRON

 

Le principal remède des brulures est :

  1. HAMAMELIS
  2. CANTHARIS
  3. CALENDULA

 

Module 3  : soigner les problèmes respiratoires et de diarrhee

 

1 – Soigner les diarrhées

Le traitement des pathologies de troupeaux correspond en homéopathie humaine au traitement des épidémies.

  • VRAI
  • FAUX

 

Dans le cas d’une maladie de troupeau :

  1. On recherche le remède qui couvre un maximum de symptômes
  2. On essaie d’individualiser au maximum
  3. On donne le même remède à tous les animaux
  4. On recherche plusieurs remèdes pour couvrir le plus largement les symptômes.

 

Dans ce cas clinique de grippe sur troupeau, les symptômes principaux à retenir sont :

  1. Les selles sanguinolentes
  2. La toux grasse
  3. La diarrhée abondante avec des selles liquides, en jet.
  4. Des selles avec des bulles sur les bouses.
  5. Le passage d’un temps doux à un temps froid et humide

 

DULCAMARA est un remède :

  1. Des froids secs de l’hivers.
  2. Des premiers froids humides de l’automne.
  3. Des vents violents.
  4. De changements de conditions de vie.

 

Ce remède a un amaigrissement très rapide en cas de diarrhées

  1. phosphoric acid
  2. Arsenicum album
  3. Camomillia
  4. china

 

DULCAMARA est un remède :

  1. Des mammites gangreneuses
  2. Des mammites des vaches très productrices
  3. Des mammites pendant ou à la place des chaleurs
  4. Des mammites suites de frayeurs

 

DULCAMARA peut se caractériser par :

  1. Une aggravation en lune décroissante
  2. Une amélioration en lune décroissante
  3. Une aggravation en lune montante
  4. Une amélioration en lune montante.

 

Lorsqu’un éleveur ressent que son troupeau est moins bien, en déséquilibre, mais sans véritables symptômes :

  1. Il peut stimuler le système immunitaire avec une cure de chlorure de magnésium
  2. Il peut faire appel à la phytothérapie
  3. Il peut faire appel à l’homéopathie en prévention.

 

Lors d’une diarrhée, votre animal a très soif mais ne boit pas : vous pouvez notamment utilisez :

  1. Podophyllum
  2. Bryonia
  3. Croton Tiglium

 

Le remède historique de l’homéopathie, issue de l’arbre dont on extrait la quinine est :

  1. IPeca
  2. China
  3. Gratiola

 

Pour un problème de coccidiose, les remèdes indiqués pourraient être :

  1. Mercurius
  2. Ipeca
  3. China
  4. Veratum album.

 

Phosphoric Acid est un remède de suites d’acidoses.

  • VRAI
  • FAUX

 

En cas d’alternance de diarrhée et de constipation, l’un des remèdes à utiliser est :

  1. Camomillia
  2. Podophyllum
  3. Bryonia.

 

Si, lors de diarrhée avec soulagement par l’émission, le signe du garrot est positif, vous utilisez :

  1. Ipeca
  2. Gratiola
  3. Croton Tiglium

 

Dans les cas de météorisations gazeuses, les principaux remèdes sont :

  1. Carbo végétabilis
  2. A utiliser en basse dilution
  3. Colchicum
  4. Bryonia
  5. A utiliser en haute dilution.

 

Ces remèdes de météorisation permettront toujours d’éviter de trocarder.

  • VRAI
  • FAUX

 

2- Soigner les pathologies respiratoires

 

La tachypnée est :

  1. Une accélération du rythme cardiaque
  2. Une accélération de la respiration
  3. Une respiration difficile

 

Les symptômes les plus caractéristiques d’Arsenic album sont :

  1. Une inflammation autour ou sous les yeux
  2. Une absence de soif
  3. Un amaigrissement très rapide
  4. Agitation et anxiété.

 

Une fièvre rémittente est :

  1. Une alternance de périodes de fièvre et de périodes sans fièvre
  2. Une fièvre élevée le matin et plus basse le soir.
  3. Une fluctuation de la fièvre

 

Arsenic album est très dépendant de la météo.

  • VRAI
  • FAUX

 

Aconit est un remède de pathologies chroniques.

  • VRAI
  • FAUX

 

Les symptômes caractéristiques de carbo végétabilis sont :

  1. Dyspnée avec besoin d’air
  2. Froid à l’extérieur et brulant à l’intérieur
  3. Calmé par le mouvement
  4. Tout fonctionne au ralenti
  5. Cyanosé
  6. Agité, anxieux.

 

Une toux aggravée en passant de l’air frais à l’air chaud est symptomatique de :

  1. Bryonia
  2. Phosphorus
  3. Lycopodium
  4. Ferum phosphoricum

 

Des battements du nez à la fois synchrone ou asynchrone sont une caractéristique de :

  1. lycopodium
  2. antimonium tartaricum
  3. aconit

 

Le feu qui étouffe et a besoin d’air c’est :

  1. phosphorus
  2. carbo végétabilis
  3. Belladona
  4. ferum phosphoricum

 

Phosphorus conserve appétit et soif malgré la fièvre.

  • VRAI
  • FAUX

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Soigner vos animaux avec l’homéopathie – Perfectionnement”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *