David STEPHANY - conseiller indépendant en techniques alternatives et biologiques

Expert formation agricole - David STEPHANY

David STEPHANY

Conseiller en techniques alternatives et biologiques

C’est avec une solide expérience que David STEPHANY se lance en 2021 dans une activité de conseiller agricole indépendant. Accompagner les agriculteurs bio qui veulent progresser par l’échange, apporter un conseil individualisé, rassurant pour les agriculteurs récemment convertis au bio, ou plus largement accompagner tous les agriculteurs qui veulent réduire les produits phytosanitaires en repensant leur système, ce sont les missions que David STEPHANY s’est choisies. Ingénieur agricole de formation, il débute sa carrière dans le Grand Est, travaillant d’abord sur un programme de réduction des fuites de nitrates dans la nappe du Rhin. Puis, pendant 4 ans, il assurera l’animation de la filière viande bio au sein du GRAB (Groupement Régional des Agriculteurs Bio) de Lorraine. En 2004, il arrive en région Rhône-Alpes comme formateur en productions animales au CFPPA des Sardières. Il intègre ensuite l’équipe de l’ADABio (Association pour le Développement de l’Agriculture Biologique Ain, Isère, Savoie et Haute Savoie), pour qui il travaillera pendant 13 ans.

Un acteur du développement de l’agriculture bio dans l’Ain

Interventions en formation, animation de groupes d’échanges, de tours de plaine ou de visites de bouts de champs, réalisations d’études de conversion à l’agriculture biologique ou appui technique individuel, c’est par tout un panel d’actions que David STEPHANY accompagnera les agriculteurs du département de l’Ain pour les amener à des pratiques plus responsables et moins dépendantes de la chimie. Pendant 10 ans il va notamment animer un groupe DEPHY Ecophyto pour les producteurs laitiers. Une grande partie de son temps sera aussi consacré à diverses expérimentations sur le végétal, et notamment sur les cultures, pour les éleveurs.

Un témoin de l’évolution des pratiques agricoles

Adepte des échanges, toujours enrichissants (dans les 2 sens) entre agriculteurs bio et agriculteurs conventionnels, il a pu mesurer l’évolution des pratiques et des mentalités pendant plus d’une décennie. Au début, la conversion à l’agriculture biologique concernait plutôt des éleveurs. La démarche et la technique étant bien sûr plus faciles dans un système de polycultures-élevage que dans un système céréalier. Mais les motivations sont aussi économiques, la crise laitière des années 2008/2009 a incité un grand nombre de producteurs laitiers à passer au bio. À partir de 2015, alors que le contexte économique se tend en grandes cultures, de nouveaux profils d’agriculteurs s’intéressent à l’agriculture biologique. De grandes fermes céréalières vont alors se convertir, permettant ainsi la diffusion de nouvelles pratiques par la force de l’exemple. Vous l’aurez compris, les compétences et la démarche de David STEPHANY lui permettent d’accompagner les choix des agriculteurs sur de nombreuses pratiques et leviers agronomiques pour diminuer ou supprimer les recours aux intrants chimiques : rotation des cultures, choix de variétés, associations de cultures, dates de semis, gestion des intercultures, travail mécanique du sol ou désherbage mécanique. La seule chose qu’il ne pourra pas faire pour vous, c’est vous apporter du conseil sur l’usage des produits chimiques !