Maurice LEPAGE


Maurice LEPAGE

Electronicien, inventeur passionné.

C’est une rencontre avec un livre, celui de Jacques BENVENISTE « La mémoire de l’eau », qui le fera plonger dans l’univers de l’eau.

Lors d’un voyage professionnel en Autriche au début des années 2000, Maurice LEPAGE fait la connaissance d’un ingénieur agronome qui distribue un appareil dynamisant l’eau. Il distribuera à son tour cette technologie pendant plusieurs années, même si très vite il en aperçoit les limites.

Une technologie qui imite la nature

Autodidacte boulimique de connaissances, il n’a de cesse de se documenter et de se former sur les problématiques de l’eau et notamment de l’électronique des molécules d’eau. Très vite il décidera de créer sa propre technologie sur l’eau. De ses recherches et de son expérience, il a vite compris qu’il fallait se rapprocher au plus près de la nature pour retrouver une eau vivante et structurée.

En 2011, il créé la société « Au-delà de l’eau », puis en 2012, en totale indépendance financière, il met au point sa propre technologie permettant de structurer l’eau, la technologie LM Innovation. De fabrication 100 % française, à base d’inox alimentaire et de porcelaine de Limoge, son appareil dispose de l’Agrément de Conformité Sanitaire (ACS) du ministère de la santé.

Donner des clés pour comprendre

Depuis il sillonne la France et l’Europe (Italie, Suisse, Espagne, Belgique …) entre salons et conférences pour présenter et diffuser sa technologie, mais surtout pour diffuser l’information sur l’eau structurée. De façon simple, sans termes techniques complexes, il a à cœur de donner les clés pour comprendre les phénomènes qui se jouent autour de cet élément primordial pour notre santé qu’est l’eau. Avec actuellement 54 distributeurs, il équipe à la fois des particuliers, mais aussi des professionnels, dans des secteurs d’activités très divers : industrie, abattoirs, agriculture et notamment élevages.

Chaque installation fait l’objet d’une visite technique approfondie, avec notamment un travail sur les pollutions électro-magnétiques du site à équiper. Là encore, il a mis en place sa propre méthode dans sa pratique de la géobiologie, par l’utilisation de l’antenne de Lecher, en travaillant à la source des pollutions. La kinésiologie fait aussi partie des pratiques qu’il s’est approprié et qu’il utilise pour diagnostiquer et faire participer ses clients aux changements qu’il met en place sur un site.