Coralie LE RASLE


Analyste sensorielle

Coralie LE RASLE

Vous pensez peut-être que les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ? Eh bien pour Coralie LE RASLE, c’est justement le contraire, les goûts ça se discute, mais à condition d’en avoir le langage et les codes. Et d’ailleurs, elle en a fait son métier. Sa motivation ? Aider les producteurs à valoriser leurs produits grâce à la dégustation. Coralie LE RASLE aime les produits de terroir, la convivialité et le partage que l’on retrouve lors d’une dégustation de bons produits. Elle a aussi à cœur de mettre sa pierre à l’édifice de la transition écologique en favorisant la consommation de produits locaux et en permettant aux producteurs de mettre en valeur leur travail.

Parler de ses produits ça s’apprend !

Dans le monde du vin, c’est bien connu, un vigneron doit savoir parler de ses vins pour les présenter et les vendre lors de salons ou au domaine. Les clients viennent pour déguster, mais aussi entendre parler du produit et connaître son l’histoire. Et pourquoi pas la même démarche pour du fromage, des terrines, du miel, des confitures … ?  Pour cela, il faut savoir mettre des mots sur ce que nous disent nos sens, savoir décrire les qualités organoleptiques d’un produit : c’est l’analyse sensorielle. Pas forcément facile à première vue, mais c’est à la portée de tous avec quelques bases que Coralie LE RASLE va nous donner.

Un parcours riche d’expériences

Après une prépa et une école de commerce, Coralie LE RASLE devient consultante-formatrice en gestion de projets et conduite du changement. C’est à cette période qu’elle découvrira son intérêt pour la transmission et la pédagogie.  Puis, changement d’horizon en 2010 puisqu’elle part traverser l’Amérique du Sud à vélo. À son retour, elle prendra en charge la rédaction et la gestion du magazine de voyage sportif, itinérant et écolo Carnets d’Aventures.

Nouvelle orientation en 2015, elle se forme alors aux techniques de dégustation à l’Université du vin de Suze-La-Rousse. Elle a d’abord mis ses compétences au service de différentes filières, la viande bovine de Villard-de-Lans, race originaire du Vercors, le safran ou le Bleu du Vercors-Sassenage, fromage à pâte persillée.

Alors que le métier d’analyste sensoriel se pratique surtout au sein de grands groupes agroalimentaires, elle décide de créer son activité indépendante. Objectifs : allier formation et analyse sensorielle, éduquer et sensibiliser les consommateurs aux produits de qualité et donner aux producteurs fermiers l’une des clés essentielles de la valorisation de leurs produits. Elle forme donc aujourd’hui des producteurs, mais aussi des restaurateurs et autres professionnels de la gastronomie. Elle organise pour les consommateurs et les entreprises des ateliers ludiques et didactiques autour de différentes thématiques (management, handicap en entreprise …) ou produits (cafés, chocolat …). Avec toujours pour fils rouge, créer du lien autour de produits de qualité.